Siemens va construire à Wunsiedel l'une des plus grandes usines de production d'hydrogène décarboné d’Allemagne

Siemens va construire à Wunsiedel l'une des plus grandes usines de production d'hydrogène décarboné d’Allemagne

  • Le Ministre-président de Bavière, Markus Söder, lance le projet phare H2 en vue de la transition énergétique en Allemagne
  • Avec 8,75 mégawatts d’électricité, il s’agira de l'une des plus grandes usines de production d'hydrogène décarboné d’Allemagne
  • Siemens Financial Services, Rießner Gase GmbH et SWW Wunsiedel GmbH ont investi dans la société exploitante WUN H2, à Wunsiedel
  • L’usine sera mise en service à l’été 2022, pour une production annuelle allant jusqu’à 1 350 tonnes d'hydrogène, permettant ainsi d’économiser jusqu’à 13 500 tonnes de CO2 
  • WUN H2 alimentera en hydrogène le nord de la Bavière, le Land de Thuringe et la partie adjacente de la République tchèque 

Coup d’envoi de l'un des plus grands projets d'hydrogène vert en Allemagne : c’est par une cérémonie officielle qu'ont débuté les travaux de construction d'une usine de production d'hydrogène d'une capacité de 8,75 mégawatts à Wunsiedel. L'installation produira jusqu’à 1 350 tonnes d'hydrogène par an uniquement à partir d’énergies renouvelables telles que le solaire ou l’éolien. L’utilisation de cet hydrogène dans les transports et l'industrie permettra d’économiser chaque année jusqu’à 13 500 tonnes d’émissions de CO2. Siemens Smart Infrastructure est l’entrepreneur général pour l’ensemble de l’usine, Siemens Financial Services (SFS) participe au financement par actions et détient 45 % des parts de la société exploitante WUN H2 GmbH. L’électrolyseur sera fourni par Siemens Energy. La cérémonie d'inauguration, marquant le début de la construction de ce projet phare, a réuni Markus Söder, Ministre-président de Bavière, Hubert Aiwanger, Ministre de l'Économie, du Développement régional et de l'Énergie de Bavière, Thorsten Glauber, Ministre de l’Environnement et de la Protection des consommateurs de Bavière, Ralf P. Thomas, Directeur financier de Siemens, Philipp Matthes et Thilo Rießner, directeurs généraux de WUN H2, Nicolas Lahovnik, Maire de Wunsiedel, Marco Krasser, Directeur général de SWW Wunsiedel, et Andreas Schmuderer, Chef de projet Siemens. 

Dans son allocution, le Ministre de l’Économie Hubert Aiwanger a déclaré : « Le projet WUN H2 constitue une contribution importante à la mise en œuvre de la stratégie de la Bavière en matière d'hydrogène. L'hydrogène vert ‘Made in Bavaria’ démontre l'expertise technologique locale et améliore l’acceptation par la création de valeur ajoutée locale. » Le Ministre de l’Environnement Thorsten Glauber a ajouté : « L’hydrogène est une technologie essentielle sur la voie d'un futur climatiquement neutre. On ne pourra réussir la transition énergétique qu’avec de nombreuses approches novatrices telles que celle adoptée à Wunsiedel. » Selon une analyse récente de l’OCDE, la demande énergétique mondiale devrait augmenter de 80 % d’ici 2050. Pour répondre à cette demande tout en relevant les défis que posent les changements climatiques, il faudra investir massivement dans production d’énergie propre, la distribution d’énergie et la digitalisation. Dans cette optique, tous les secteurs énergivores, notamment les transports et l'industrie, doivent poursuivre leurs efforts de décarbonation.Dans son allocution, le Ministre de l’Économie Hubert Aiwanger a déclaré : « Le projet WUN H2 constitue une contribution importante à la mise en œuvre de la stratégie de la Bavière en matière d'hydrogène. L'hydrogène vert ‘Made in Bavaria’ démontre l'expertise technologique locale et améliore l’acceptation par la création de valeur ajoutée locale. » Le Ministre de l’Environnement Thorsten Glauber a ajouté : « L’hydrogène est une technologie essentielle sur la voie d'un futur climatiquement neutre. On ne pourra réussir la transition énergétique qu’avec de nombreuses approches novatrices telles que celle adoptée à Wunsiedel. » Selon une analyse récente de l’OCDE, la demande énergétique mondiale devrait augmenter de 80 % d’ici 2050. Pour répondre à cette demande tout en relevant les défis que posent les changements climatiques, il faudra investir massivement dans production d’énergie propre, la distribution d’énergie et la digitalisation. Dans cette optique, tous les secteurs énergivores, notamment les transports et l'industrie, doivent poursuivre leurs efforts de décarbonation.

L’usine sera construite au Wunsiedel Energy Park et raccordée à l’installation de stockage de batteries Siemens existante ainsi qu’aux entreprises industrielles voisines. Celles-ci pourront utiliser la chaleur résiduelle ou l’oxygène obtenu par décomposition pendant l’électrolyse. Cette infrastructure connectée servira de modèle pour l’ensemble de l’Allemagne. 

« La conversion de notre approvisionnement énergétique en de nouvelles sources d’énergie climatiquement neutres est l’un des principaux objectifs de la transition énergétique. L'hydrogène joue un rôle clé dans ce contexte », a indiqué Ralf P. Thomas, Directeur financier de Siemens, lors de la cérémonie d'inauguration. « À cet égard, Wunsiedel, avec son système existant d’énergie distribuée et l’utilisation de la technologie digitale, est un projet phare pour un avenir énergétique durable. » Pour Siemens, la digitalisation et la durabilité sont de plus en plus au cœur des activités. Lors d'un événement organisé pour les investisseurs, Siemens a présenté son nouveau cadre « Degree », qui souligne son engagement en faveur de la durabilité en matière d’environnement, de société et de gouvernance. 

Sur le projet de Wunsiedel, SFS, l'organe de financement de Siemens, est en charge du développement commercial du projet et de la structuration du financement. SFS détient 45 % des parts de la société exploitante du projet WUN H2, Rießner Gase GmbH, Stadtwerke Wunsiedel (SWW) détenant les 10 % restants. Parallèlement, SFS a pu mettre en œuvre un financement du projet sans recours sur les actionnaires, avec l’UmweltBank comme prêteur externe pour assurer le financement du projet. « WUN H2 est un projet pilote pour l’Allemagne. Il démontrera une technologie innovante dans la pratique et prouvera à terme la faisabilité de la production industrielle d'hydrogène vert. Notre concept est évolutif et peut être facilement transposé à d’autres endroits. Si chaque ville avait sa propre centrale H2, la transition énergétique serait déjà bien plus avancée », a déclaré Philipp Matthes, Directeur général de WUN H2 GmbH. Quand l’hydrogène est produit par électrolyse de l’eau en utilisant uniquement de l’énergie provenant de sources renouvelables, on dit qu’il est « vert », c’est-à-dire sans émissions de carbone. L’usine de Wunsiedel utilise l’électrolyseur le plus perfectionné de Siemens Energy. « L'hydrogène vert joue un rôle fondamental, en particulier dans la décarbonation des industries et du secteur des transports », a indiqué Christian Bruch, CEO de Siemens Energy AG. « Avec notre toute dernière génération d’électrolyseurs, nous poursuivons la commercialisation de cette technologie. L’usine fournit non seulement de l'hydrogène vert à partir de sources d’énergie renouvelables, mais utilise aussi pleinement les sous-produits qui en résultent, à savoir l’oxygène et la chaleur résiduelle. »

La cérémonie d
La cérémonie d'inauguration, marquant le début de la construction de ce projet phare, a réuni Markus Söder, Ministre-président de Bavière, Hubert Aiwanger, Ministre de l'Économie, du Développement régional et de l'Énergie de Bavière, Thorsten Glauber, Ministre de l’Environnement et de la Protection des consommateurs de Bavière, Ralf P. Thomas, Directeur financier de Siemens, Philipp Matthes et Thilo Rießner, directeurs généraux de WUN H2, Nicolas Lahovnik, Maire de Wunsiedel, Marco Krasser, Directeur général de SWW Wunsiedel, et Andreas Schmuderer, Chef de projet Siemens.

L'hydrogène est livré par camion à des clients finals, au niveau local et régional, en vue d’une distribution locale, essentiellement dans les régions de Haute-Franconie, du Haut-Palatinat, de Thuringe et de Saxe, ainsi que de Bohême occidentale (République tchèque). L’usine permet aussi de réduire les goulets d’étranglement dans le réseau et offre une certaine souplesse pour le réseau électrique. La possibilité de construire au même endroit une station-service à hydrogène publique pour les camions et les bus permettra de créer une offre de transport de marchandises lourdes et de transport public régional sans émissions de carbone. « Grâce à notre concept de ‘Wunsiedler Weg’, nous sommes idéalement placés pour parvenir à la neutralité climatique. Avec la technologie de l'hydrogène, la ville de Wunsiedel servira de modèle pour l’avenir énergétique, qui ira bien au-delà de la région et de la Bavière », a déclaré le maire de Wunsiedel, Nicolas Lahovnik. « Ceci nous permet de créer des formes d'utilisation de l’énergie nouvelles et durables pour nos résidents. »

La mise en service de la nouvelle usine de production d'hydrogène est prévue pour l’été 2022.

Plus d'informations
https://press.siemens.com/be/fr/communiquedepresse/siemens-va-construire-wunsiedel-lune-des-plus-grandes-usines-de-production

Katrien Valkiers
Katrien Valkiers Head of Communications, Siemens Belgium

A propos de Siemens Smart Infrastructure (SI)
Siemens Smart Infrastructure (SI)
donne le ton sur le marché des infrastructures adaptatives et intelligentes d’aujourd'hui et demain. SI répond aux défis urgents de l’urbanisation et du changement climatique en connectant les systèmes énergétiques, les bâtiments et l’industrie. Ses clients bénéficient d’un portefeuille complet de bout en bout à partir d’une source unique – avec des produits, systèmes, solutions et services qui couvrent tout le spectre des activités, depuis la production d’énergie jusqu'à la consommation. Grâce à un écosystème de plus en plus digitalisé, SI soutient la croissance de ses clients et le développement des collectivités, tout en contribuant à la protection de la planète : SI crée des environnements intelligents qui préservent les ressources. Le siège international de Siemens Smart Infrastructure est situé à Zoug, en Suisse. Au 30 septembre 2020, SI employait quelque 69 600 personnes dans le monde.

A propos de Evoke

Founded in 2011, Evoke is a communication agency specialized in public relations and content marketing. We get your story told. Whether through press relations, social media, websites, newsletters or print, our consultants make sure you and your message will reach your target audience.

Evoke
Witte Patersstraat 4
1040 Brussel