Saroléa et ML6 développent un groupe motopropulseur électrique intelligent

Saroléa et ML6 développent un groupe motopropulseur électrique intelligent

Une plus grande autonomie et une durée de vie allongée pour les motos 100 % électriques grâce à l'intelligence artificielle

Saroléa et l’entreprise gantoise ML6, spécialisées dans l'apprentissage machine et l'intelligence artificielle, ont signé une première dans le monde automobile. La MANX7, dernier modèle entièrement électrique de la marque de motos vintage qui sera bientôt disponible, sera équipée de Waizu de ML6. Ce logiciel, développé pour une optimisation complète dans le secteur des processus, est désormais intégré pour la première fois à un véhicule motorisé et va optimiser l’autonomie et la puissance du MANX7. C’est une révolution 100 % belge. À l'avenir, Saroléa proposera cette technologie à d'autres constructeurs via une plate-forme.

ML6 a développé il y a quelques mois la plate-forme de contrôle prédictif Waizu, qui est entièrement axée sur l'optimisation dans le secteur des processus. Cette plate-forme combine des années d'expérience de ML6 dans l'apprentissage machine pour la maintenance prédictive avec des recherches révolutionnaires dans l'apprentissage par renforcement et les dernières innovations de Google en matière de hardware et de cloud. Ce logiciel révolutionnaire a été développé pour le secteur des processus et permet aux entreprises d'optimiser de nombreux processus.

Saroléa et ML6 unissent leurs forces afin de combiner leurs expériences respectives dans le domaine des groupes motopropulseurs électriques et du contrôle de processus piloté par l'IA, et ainsi l'appliquer au groupe motopropulseur électrique de la MANX7, le dernier modèle en date de Saroléa. Les deux partenaires s’appuient sur Edge TPU de Google, un processeur spécialement développé pour l'intelligence artificielle, qui est installé sur la moto même.

« Jusqu’à aujourd’hui, l'IA consistait à envoyer d'abord toutes les données du système via l’Internet vers le cloud, puis à initialiser (« faire apprendre ») les modèles sur cette base et à renvoyer les modèles formés vers la machine. Grâce à Edge TPU, l’IA (« modèles entraînés ») peut intervenir directement, avec bien plus d’efficacité. L’apprentissage est également possible par système individuel », explique Nicolas Deruytter, directeur de ML6, qui entretient une coopération très étroite avec Google Cloud.

Apprentissage par renforcement
« Au cours des quatre dernières années, nous avons collecté des millions de lignes de données et élaboré une configuration de base à partir de celles-ci », déclare Bjorn Robbens, le CEO de Saroléa. « Il y en aura bientôt des milliards. Le modèle est d’ailleurs optimisé en permanence grâce à l'arrivée continue de données. En outre, toutes les motos sont interconnectées par la puce IdO, si bien qu'elles apprennent les unes des autres. Plus il y a de motos, plus il y a de données, et donc meilleure est l'optimisation. Grâce à l'apprentissage par renforcement, chaque moto sait exactement quels réglages sont optimaux dans quelle situation, ce qui améliore les performances et allonge l’autonomie. »

Efficacité et durée de vie
Il y a d'innombrables paramètres dans le véhicule qui peuvent être cartographiés et optimisés, une tâche manuellement impossible. De plus, ces données varient en fonction de la situation et du lieu. Comment la puissance est-elle contrôlée, quelles sont les températures dans le véhicule ? Comment la batterie est-elle gérée ? La puce mesure et interprète, puis le logiciel détermine les meilleurs réglages. Saroléa et ML6 veulent se concentrer sur l'augmentation de l'autonomie, la maintenance prédictive et l'amélioration des performances des batteries.

« D'une part, cela nous permet d'accroître l'efficacité du véhicule, ce qui se traduit directement par une plus grande autonomie. D'autre part, nous cherchons aussi à prolonger la durée de vie de la batterie. La façon dont elle est chargée détermine sa durée de vie. Si nous parvenons à élaborer un modèle où la batterie est chargée et rechargée dans des conditions optimales, nous pourrons allonger l'autonomie de 20 à 40 % et la batterie durera des années », ajoute Bjorn Robbens.

Plate-forme
Le potentiel de cette application technologique est énorme et s'étend bien au-delà du monde de la moto. Saroléa prévoit donc de commercialiser cette technologie dans un avenir proche et de la mettre à la disposition de l'ensemble du secteur automobile via une plate-forme. « Bus, camions, AGV (véhicules à guidage automatique), … nous avons des projets de grande ampleur et nous comptons proposer aux acteurs OEM la technologie et les connaissances que nous avons acquises avec notre partenaire ML6 sous forme de solution prête à l'emploi », conclut Bjorn Robbens.

 

Contactez-nous
Nicolas Deruytter, ML6
Corneel Haine PR Director, Evoke (CJ Communications BVBA)
Nicolas Deruytter, ML6
Corneel Haine PR Director, Evoke (CJ Communications BVBA)
A propos de Evoke

Founded in 2011, Evoke is a communication agency specialized in public relations and content marketing. We get your story told. Whether through press relations, social media, websites, newsletters or print, our consultants make sure you and your message will reach your target audience.

Evoke
Witte Patersstraat 4
1040 Brussel