Les DAF se tournent vers l’IA pour optimiser le potentiel de leurs RH et réduire les contraintes économiques

Au-delà de l’intérêt d’ordre concurrentiel, les directions financières adoptent l’Intelligence Artificielle pour faire face à leurs problématiques administratives et redéfinir la valeur et le rôle de leur fonction

Bruxelles, le 14 décembre 2023 -  Workday, l’un des leaders des solutions Cloud pour la gestion financière et les ressources humaines, dévoile un rapport sur l’évolution de l’IA dans les directions financières. On y découvre les tendances, les taux d’adoption actuels, le ressenti et les défis rencontrés par les DAF et leurs équipes.

Malgré des pressions économiques croissantes, des signes de progression sont constatés. De nombreuses directions financières adoptent l’IA pour augmenter les capacités des RH et prendre l’ascendant sur la concurrence. Un grand nombre d’organisations sont devenues ainsi des pionnières[1] : plus de trois quarts (77%) déclarent qu'elles ont adopté l'IA pour accélérer leurs processus, identifier des opportunités de réduction des risques et apporter plus de valeur stratégique à leur entreprise.

L’IA se généralise alors que l’insatisfaction se fait ressentir au sein des directions financières : un tiers (34 %) des DAF se plaignent du nombre de tâches administratives que leurs équipes doivent accomplir, tandis que 28 % sont mécontents de la perception de leur rôle au sein de leur entreprise. 

L'IA permet d'obtenir des informations cruciales et d'améliorer l'efficacité de la Finance

Les directions financières sont conscientes de l’importance d’une stratégie cohérente en matière d’IA afin de se démarquer de la concurrence dans le contexte actuel. Selon l’étude, les deux principaux moteurs d’adoption de l’IA sont l’amélioration de la prise de décision (24%) et l’efficacité opérationnelle (20 %).

Comme l’explique Tim Wakeford, vice president, financials product strategy, Workday: “Les fonctions Finance peuvent être perçues comme les plus réfractaires au risque dans l’entreprise. Cependant, elles font également partie des plus prometteuses en matière d’innovation et de changement. Les résultats démontrent que les entreprises ne peuvent pas se permettre d’attendre avant d’adopter l’IA, sous peine de prendre du retard. Les directions et équipes financières capables de saisir cette opportunité, d’élaborer des stratégies cohérentes en matière de données, d’améliorer leurs performances, et de faire face aux risques seront idéalement placées pour en tirer des enseignements, se protéger et apporter davantage de valeur métier à leur entreprise, et ainsi aider leur organisation à saisir des opportunités et à relever les défis avec plus d’agilité.”

Le secteur financier accorde une confiance croissante en l’IA, dont il faut faire une priorité

Les résultats montrent que, selon les responsables financiers, l’IA serait la plus efficace pour obtenir des informations qualifiées, gérer les talents et améliorer l’efficacité des processus. Plus de la moitié (52 %) des pionniers de l’IA financière pensent que cette technologie va changer la donne dans leur secteur, une opinion partagée par 39 % des responsables financiers en général. Aussi, 48 % des pionniers de l’IA financière affirment que celle-ci leur permettra d’apporter davantage de valeur stratégique, alors que les autres responsables financiers l’affirment à 40 %. 

En effet, un peu moins de la moitié (43 %) des pionniers de l'IA y voient en premier lieu une opportunité d’augmenter les revenus et les bénéfices, contre seulement 30 % pour l'ensemble des responsables financiers. 

Fidéliser les talents du secteur financier et faire face à la pénurie grâce à l’IA

De nombreux responsables financiers ressentent les effets de la pénurie de talents, rendant les modèles opérationnels traditionnels en matière de capital humain difficiles à pérenniser. La puissance et le potentiel de l’IA pour la fonction Finance sont évidents, et permettront de combler certaines de ces lacunes en matière de talents. Néanmoins, les futurs DAF doivent avoir des connaissances en matière d’IA pour pouvoir en tirer parti. Il n’est donc pas surprenant que 30% des professionnels craignent que leurs collaborateurs n’aient pas les compétences techniques nécessaires pour travailler efficacement avec l’IA, une méfiance qui pourrait se ressentir dans les futurs taux d’adoption.

Par conséquent, lorsqu'il s'agit de permettre à leurs équipes de répondre continuellement aux besoins de l'entreprise, les responsables financiers révèlent que la capacité à travailler en étroite collaboration avec les nouvelles technologies, telles que l'IA et la ML (25 %), ainsi que l'analyse avancée et la visualisation des données et la maîtrise des données/la prise de décision basée sur les données (toutes deux 24 %) sont les plus importantes à mesure que l'IA et la ML s'intègrent davantage au sein de la finance et de l'approvisionnement.

Des cas d’usage prouvent que l’utilisation de l’IA explose dans les services financiers

En conclusion, l’étude révèle que les trois principaux domaines dans lesquels les services financiers et achats peuvent tirer le meilleur parti de l’IA et du Machine Learning sont : l’amélioration des prévisions et des décisions budgétaires (34 %), le soutien à la planification stratégique entre les secteurs d'activité (32 %) ; et l'amélioration de la planification des scénarios (32 % chacun). Coventry Building Society, l’une des plus grandes sociétés de crédit foncier au Royaume-Uni, peut en témoigner : après avoir adopté Workday, elle est désormais en mesure de réaliser sa clôture financière en 3 jours, et a uniformisé 80 % de son reporting.

Les professionnels de la Finance, quel que soit leur niveau, sont idéalement placés pour exploiter le potentiel de l’IA au quotidien, afin d’affronter les changements macroéconomiques et de libérer du temps pour des tâches plus stratégiques et à forte valeur ajoutée. Aussi, la fonction Finance peut désormais apparaître comme un véritable moteur du changement au sein des entreprises, en repensant ses rôles traditionnels et en apportant une nouvelle valeur métier pour se démarquer de la concurrence.

Renseignements supplémentaires :

● ​ ​ ​ ​ ​ Pour découvrir comment Workday aide la fonction Finance, rendez-vous sur notre site web.

● ​ ​ ​ Téléchargez le rapport ici.

Méthodologie :

Dans le cadre de notre enquête de 2023 sur la place de l’IA au sein des directions financières mondiales, Workday a examiné l’impact de cette technologie au sein des ​ entreprises. Pour cela, 2 355 cadres supérieurs ont été interrogés, en prêtant une attention aux ressentis des responsables des RH, IT, Finance et chats. Ce rapport rassemble les réponses des 640 responsables Finance interrogés – soit 27 % de l’échantillon total – et offre aux décideurs une perspective d’actualité sur le rôle de l’IA et du Machine Learning dans le domaine de la Finance.

Pionniers de l’IA : méthodologie de l’indice sur l’adoption de l’IA :

Pour suivre les niveaux de maturité d’adoption et comprendre comment les entreprises profitent de l’IA et du Machine Learning, nous avons analysé leurs scores d’adoption* et répartit les répondants sur trois niveaux :

● ​ ​ ​ ​ ​ ​ Le tiers supérieur, avec un score moyen de 89

● ​ ​ ​ ​ ​ ​ Le tiers médian, avec un score moyen de 54

● ​ ​ ​ ​ ​ ​ Le tiers inférieur, avec un score moyen de 12 

Le tiers supérieur représente les Pionniers de l’IA, et est essentiellement composé de responsables IT (32 %), des RH (26 %), de la Finance et des Achats (24 %), mais également de CEO (18 %).

* Le score d’adoption reflète le niveau d’investissement d'une organisation dans l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning, ses progrès dans leur utilisation pour soutenir son personnel, et son niveau de maturité en matière d’adoption.

Pour obtenir le score d’adoption, les réponses à trois grandes questions ont été analysées, et chaque option a fait l’objet d’une pondération comme suit :

● ​ ​ ​ ​ ​ ​ Q2_1 : Veuillez utiliser l’échelle pour indiquer le degré de progrès réalisé dans votre organisation. Les répondants ont dû choisir une option sur une échelle allant de 1 (« Aucun progrès ») à 5 (« Progrès significatifs »). Les réponses ont ensuite été pondérées de « Aucun progrès » à « Progrès significatifs ».

● ​ ​ ​ ​ ​ ​ Q4_1 : Lequel des énoncés suivants décrit le mieux le niveau actuel d’adoption de l’IA et du Machine Learning dans votre organisation ? Les répondants ont dû choisir une option sur une échelle allant de « Pas encore initiée » à « Mature ».

● ​ ​ ​ ​ ​ ​ Q5_1 : Quel pourcentage du budget annuel de votre organisation est actuellement investi dans l’IA et le machine learning ? Les répondants ont dû choisir une option sur une échelle allant de « 0 % » à « plus de 50 % ».

Sur la base des réponses aux questions ci-dessus, le score d’adoption moyen de la cohorte complète de 2 355 répondants était de 54. Parmi le tiers supérieur des répondants (les Pionniers de l’IA), le score d’adoption moyen est de 89, contre une note de 12 pour le tiers inférieur. Cette approche représente le standard pour la méthodologie de l’indice.


[1] ​ Pour suivre les niveaux de maturité d’adoption et comprendre comment les entreprises profitent de l’IA et du Machine Learning, Workday a analysé leurs scores d’adoption. Les organisations ayant le plus investi et adopté ces technologies sont considérées comme des pionniers de l’IA.

 

À propos de Workday

Workday est l’un des leaders des solutions Cloud pour la gestion financière et les ressources humaines. L’entreprise aide ses clients à s’adapter et se développer dans un monde qui change. Les applications Workday pour la gestion financière, les RH, la planification, les achats et l’analytique sont dopées à l’intelligence artificielle et au machine learning afin d’aider les organisations à appréhender le futur du travail. Workday a été adopté par plus de 10 000 organisations dans le monde entier, tous secteurs confondus, des ETI à plus de 50 % des entreprises du classement Fortune 500. Pour plus d’informations, visitez le site workday.com.

© 2023 Workday, Inc. Tous droits réservés. Workday et le logo Workday sont des marques déposées de Workday, Inc. Tous les autres noms de marques et de produits mentionnés sont des marques ou des marques déposées par leurs propriétaires respectifs.

Steffy Bruyninx

Steffy Bruyninx

PR Consultant, Evoke

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de Evoke

Founded in 2011, Evoke is a communication agency specialized in public relations and content marketing. We get your story told. Whether through press relations, social media, websites, newsletters or print, our consultants make sure you and your message will reach your target audience.

Contact

Witte Patersstraat 4 1040 Brussel

+32 486 42 90 91

[email protected]

www.evokepr.be