Le festival le plus vert de Belgique est désormais encore plus vert

Paradise City soutient le projet climatique en Ouganda du bureau de conseil climatique CO2logic

La quatrième édition de Paradise City à Perk, le festival le plus vert de Belgique, débutera ce week-end. Ce festival neutre en CO2 va être encore plus vert cette année, notamment grâce à des tentes réutilisables et des cendriers recyclables. Le bureau de conseil climatique indépendant CO2logic calcule l’impact du festival sur le climat et aide les organisateurs à la réduire davantage encore. Ce festival pour les amateurs de house et d’électro soutient également le projet climatique « Saving Trees » en Ouganda et peut ainsi compenser ses émissions résiduelles.

Le festival Paradise City avait déjà reçu le certificat « neutre en CO2 » du bureau de conseil climatique indépendant CO2logic lors de sa première édition en 2014. Cela n'a pas empêché les organisateurs de progresser, année après année, sur le front écologique. Au contraire, le label neutre en CO2 les encourage à aller toujours plus loin. CO2logic calcule l'impact du festival sur le climat et, sur cette base, donne à l'organisation des recommandations pour travailler encore plus durablement l'année suivante. CO2logic tient compte, entre autres, de l'énergie nécessaire, de la quantité de déchets produits par le festival, de la manière dont les artistes et les visiteurs se déplacent et des fournisseurs du festival.

Efforts écologiques
Paradise City fait beaucoup d'efforts pour limiter son impact sur le climat. Par exemple, l’équipe utilise des biocarburants et des énergies renouvelables pour réduire sa consommation d'énergie, elle coopère avec des fournisseurs locaux, recycle les déchets et réutilise les podiums. Cette année, les campeurs pourront dormir dans une des 250 tentes recyclées et réutilisables. Chaque visiteur recevra également un cendrier de poche recyclable afin d’éviter de polluer le sol avec des mégots de cigarettes. Ces déchets seront ensuite recyclés et transformés en consommables en plastique.

« Grâce aux efforts considérables de Paradise City, l'impact CO2 par visiteur a diminué de pas moins de 10 % en 2017 par rapport à 2016, alors même que le festival grandit d'année en année », déclare Eric Dierckx, project director chez CO2logic.

Dimitri Verschueren, l’organisateur de Paradise City, explique : « L'un des principaux défis est de faire venir les festivaliers de façon durable. Le festival est situé à la périphérie immédiate de Bruxelles, raison pour laquelle nous encourageons les visiteurs à venir en transports en commun ou à vélo. Nous demandons à ceux qui optent malgré tout pour la voiture de faire du covoiturage. »

Soutien au climat en Ouganda
Malgré les nombreux efforts du festival, il y a toujours des émissions résiduelles qui ne peuvent être évitées. Afin de continuer à réduire son impact sur le climat, Paradise City soutient le projet « Saving Trees » de CO2logic en Ouganda. Ce projet vise à rendre les appareils de cuisson améliorés plus accessibles et abordables pour la population locale. Chaque poêle permet de réduire la consommation de bois et de charbon de bois jusqu'à 50 % par rapport à d'autres méthodes de cuisson. Le projet « Saving Trees » cherche ainsi à ralentir la déforestation et à offrir de meilleures conditions de vie à la population locale.

Pour en savoir plus sur les efforts de Paradise City en matière de climat : https://paradisecity.be/green

Contactez-nous
Antoine Geerinckx CO2logic
Antoine Geerinckx CO2logic
A propos de Evoke

Founded in 2011, Evoke is a communication agency specialized in public relations and content marketing. We get your story told. Whether through press relations, social media, websites, newsletters or print, our consultants make sure you and your message will reach your target audience.

Evoke
Witte Patersstraat 4
1040 Brussel