CO2logic élargit davantage ses services pour la lutte contre la pollution par les plastiques à travers le monde

CO2logic élargit davantage ses services pour la lutte contre la pollution par les plastiques à travers le monde

Un label qui stimule l’économie circulaire des plastiques

Bruxelles, le 16 mars 2021 – L’été dernier, le cabinet bruxellois de conseil climatique CO2logic a lancé le « Plastic-Neutral Label » (label Neutralité Plastique). En collaboration avec la société de certification Vinçotte, ils accordent ce label aux entreprises qui parviennent à réduire et à compenser leur consommation de plastique. Aujourd’hui, l’entreprise franchit une nouvelle étape avec le lancement du site www.plastic-neutral-label.org et d’un service concret pour l’élimination et le recyclage des plastiques. CO2logic a un objectif important : contenir et réduire la pollution plastique à l’échelle mondiale et stimuler l’économie circulaire des plastiques.

Avec le lancement du label et des services qui l’accompagnent, CO2logic fait un bond en avant dans l’accompagnement d’organisations vers la neutralité plastique. CO2logic souhaite atteindre cet objectif au moyen d’une méthode en 4 étapes. Cette méthode est utilisée pour la neutralité CO2 depuis près de 15 ans : la première étape consiste à calculer l’empreinte plastique, pour ensuite la réduire dans un second temps. La troisième étape vise à compenser la consommation irréductible et résiduelle de plastique en soutenant des initiatives de collecte et de recyclage des déchets plastiques dans le monde entier. La dernière étape, quant à elle, comprend une communication honnête et transparente sur l’impact de cette démarche.

Site Web du label Plastic Neutral

Sur le nouveau site internet www.plastic-neutral-label.org (version beta), les organisations peuvent trouver des informations sur le label et le processus de certification, ainsi que sur les projets portants sur les plastiques et les problèmes liés au plastique. Via le site Web, ils peuvent également contacter directement l’équipe Plastic Neutral pour commencer à travailler sur leur empreinte plastique et leur plan de réduction. « Le défi des déchets plastiques et des déchets marins dans les océans est si grand qu’il est urgent de prendre des mesures immédiates. L’approche Plastic Neutral n’est sans doute pas parfaite, mais dans tous les cas, elle permettra de rapidement stimuler, financer et accélérer de manière rentable le nettoyage volontaire et le recyclage des déchets dans les océans et les rivières », déclare Antoine Geerinckx, fondateur du cabinet de conseil climatique CO2logic.

La nécessité d’une action crédible

Le public est de plus en plus sensibilisé aux déchets dans les rivières et les océans. Plusieurs collaborateurs de CO2logic contribuent déjà leur temps volontairement à des actions de dépollution des plages et des rivières (avec River Clean-Up, Surfrider Foundation...). Cependant, les efforts doivent être intensifiés pour accélérer la prise de conscience et l’action des entreprises. C’est pourquoi CO2logic a décidé en 2020 d’étendre ses services pour soutenir les organisations qui souhaitent travailler à réduire leur utilisation de plastique. Le cabinet de conseil en climat et environnement propose le concept de neutralité plastique pour inverser la tendance croissante de production de déchets plastiques. Il utilise donc son expertise en évaluation environnementale pour l’ « empreinte plastique » et accompagne ses clients dans des stratégies de réduction et de compensation du plastique.

Cette idée a été concrétisée par le lancement du label « Plastic Neutral ». Le nouveau label est une garantie d’engagement et de transparence, pour contrer les tentatives de greenwashing. La méthode de calcul CO2logic est conforme à la nouvelle norme publiée en février 2021 par l’agence de certification internationale indépendante Verra et l’Initiative 3R. Après avoir calculé l’empreinte plastique du client, l’agence de renommée internationale Vinçotte effectue une vérification, permettant à CO2logic de garantir l’exactitude et l’indépendance scientifique de ses calculs.

« Un tel label est une excellente référence pour les grandes entreprises. Il est important que tous les chiffres soient exacts. Nous voyons trop souvent de grandes entreprises publier des données erronées dans leurs rapports annuels », explique Michel Vandegard, de l’organisme Vinçotte. Le label « Plastic Neutral », quant à lui, montre que les entreprises et les organisations réduisent et compensent efficacement leur empreinte plastique avec un objectif mesurable et ne font donc pas peser ce fardeau sur la société et les écosystèmes maritimes.

Un camion par minute

Une fois les principales sources de plastique des clients identifiées, les experts en analyse du cycle de vie (ACV) de CO2logic les guident dans des stratégies de réduction et d’éco-design pour une utilisation efficace des matériaux. Ce n’est qu’après avoir fait des efforts pour réduire et compenser toute leur empreinte plastique restante que les entreprises peuvent être récompensées par le label.

348 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année[1] et 40 % des déchets se retrouvent dans l’environnement ou se déversent dans les rivières et les océans, voire 80 % lorsqu’il s’agit de plastiques souples et multicouches.[2] Cela a des conséquences désastreuses pour les écosystèmes fragiles et la santé humaine. Le contenu d’un camion de plastique environ est déversé dans l’océan chaque minute. Le coût pour la société est estimé entre 3 000 et 33 000 dollars par tonne de plastique marin par an[3]. « Le label est une garantie que les entreprises prennent leur propre responsabilité en matière de pollution par le plastique très au sérieux. Grâce à cette compensation, ils fournissent un financement indispensable pour la collecte et le recyclage des déchets plastiques dans le monde entier », déclare Antoine Geerinckx.

Expansion de l’économie circulaire du plastique

Riche de près de 15 ans d’expérience dans le domaine de la compensation carbone, CO2logic cherche avec la compensation de plastique à jouer le rôle de levier vis-à-vis d’autres efforts de réduction. CO2logic estime que lorsqu’on met un prix sur le plastique, les organisations sont non seulement incitées à réduire leur consommation en premier lieu, mais cela contribue également aux efforts pour nettoyer l’environnement, étendre l’infrastructure de gestion des déchets et augmenter la valeur du plastique recyclé. Avec cette initiative, ils permettent à l’économie circulaire du plastique de se développer.

[1]Geyer, Jambeck, & Law (2017). Production, use, and fate of all plastics ever made. (Production, utilisation et sort de tous les plastiques jamais fabriqués.) Science Advances, 3(7). DOI : 10.1126/sciadv.1700782. https://advances.sciencemag.org/content/3/7/e1700782

[2]Beaumont et al. (2019). Global ecological, social and economic impacts of marine plastic. (Impacts écologiques, sociaux et économiques dans le monde des plastiques en milieu marin.) Marine Pollution Bulletin, 142. https://doi.org/10.1016/j.marpolbul.2019.03.022

[3]Systemiq & Pew Charitable Trust. (2020). Breaking the Plastic Wave (Briser la vague plastique) [rapport]. https://www.pewtrusts.org/-/media/assets/2020/07/breakingtheplasticwave_report.pdf

Antoine Geerinckx Founder, CO2 Logic

 

 

 

A propos de Evoke

Founded in 2011, Evoke is a communication agency specialized in public relations and content marketing. We get your story told. Whether through press relations, social media, websites, newsletters or print, our consultants make sure you and your message will reach your target audience.

Evoke
Witte Patersstraat 4
1040 Brussel